graphisme.design

Cycle de conférences proposé par le département Arts Plastiques de l’Université Paris 8, dirigé par Félix Müller, assisté par Jérémie Baboukhian.

Des personnalités du design graphique, de la typographie, de l’édition... dont le travail se fait remarquer y interviennent régulièrement pour présenter leurs projets et leurs partis pris.

Les conférences ont lieu à l’Université Paris 8, 2 rue de la Liberté, Saint-Denis, métro Saint-Denis Université. Elles sont ouvertes à tout public dans la limite des places disponibles.
Parallèlement, elles continuent à être diffusées en direct sur Instagram : @graphismepointdesign Leurs enregistrements sont archivés sur ce compte et peuvent être consultés à tout moment. Suivez-nous !

Antoine Choumoff

| Mercredi 19 octobre 2016 | 15h30 | salle A1-172 | image

Humanitarian Design Bureau

un design humanitaire
Antoine Choumoff est né en 1968. Titulaire des Masters Commerce International à l’INALCO de Paris et Projets Internationaux à l’UPV de Montpellier, il travaille dès 1989 dans les relations et le commerce international. Après 20 ans d’expérience en tant que consultant international auprès de grands groupes français il décide de réunir les outils de la conception industrielle et l’approche sensible du designer pour développer le concept de design au service de l’innovation humanitaire. Admis à l’ENSCI pour y suivre un Master spécialisé Création et Technologie contemporaine, il obtient le diplôme en 2012 et crée Humanitarian Design Bureau, agence de design industriel et bureau d’étude proposant des produits et services pour l’humanitaire d’urgence et le développement. HDB milite pour une approche collaborative qui prend en compte les spécificités locales naturelles et culturelles, les acteurs locaux potentiels – industriels, artisans, décisionnaires régionaux ou nationaux – afin de pouvoir subvenir au plus vite et durablement aux besoins vitaux. HDB a de nombreux produits en cours de développement.

A+A Cooren

| mercredi 4 novembre 2015 | 15h30 | salle A1-172 | image

«avec grand soin»

Tous deux diplômés de l’Ecole Camondo en 1999, les franco-japonais Arnaud et Aki Cooren fondent A+A Cooren Design Studio. Le champ de leur activité s’élargit rapidement: produit, mobilier -avec une prédilection pour le luminaire-, bijoux, architecture intérieure, scénographie. Leurs créations, sobres et réalisées avec grand soin, sont empreintes de leurs cultures japonaise et nordique; la nature est toujours présente, sous-jacente. Leur ligne directrice est une recherche permanente de simplicité de mise en œuvre pour le fabricant, et de simplicité d’emploi pour l’usager: pas de bon produit qui ne passe par un travail d’équipe entre le fabricant et le designer.
A+A Cooren est édité par Artemide, CFOC, Habitat, Metalarte, La Redoute, Tronconi, Vertigo Bird, Yamagiwa… Ils ont dessiné un centre de recherche L’Oréal à Saint-Ouen, à Paris le showroom Shiseido Europe, la galerie de Sèvres / Cité de la Céramique, et récemment le showroom Bien Fait. Certains de leurs objets ont été primés et font partie des collections du Fonds Municipal d’Art Contemporain de la Ville de Paris – telle la pipe à eau «hawaa»-, et du Fonds National d’Art Contemporain.

www.aplusacooren.com

Ionna Vautrin

| mercredi 19 novembre 2014 | 15h30 | salle A1-172 | image | vidéo

« poésie et industrie »
Ionna Vautrin est née en France en 1979. Elle est diplômée de l’Ecole de design Nantes Atlantique en 2002. Elle a depuis travaillé en Espagne pour Camper, en Italie pour George J. Sowden, cofondateur du groupe Memphis, et en France pour Ronan et Erwan Bouroullec. Elle ouvre son propre studio en 2011 après avoir remporté le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, et collabore désormais avec différentes marques et éditeurs tels que Foscarini, Moustache, Kvadrat, Christian Dior, Serralunga, Sancal ou Lexon. Le goût du design lui serait venu de son affection pour la poterie, perceptible dans sa lampe Binic ou sa table Baobab. Sa connaissance du fait industriel est cachée par l’abord joueur, chaleureux et poétique de ses créations, mais le savoir-faire est bien là, solide, acquis dans l’industrie de la chaussure et de l’électroménager, avec Téfal et Moulinex. La ToolsGalerie a présenté en 2010 ses sculptures lumineuses Moaïs. En 2014 elle reçoit le Prix du Musée des Arts Décoratifs pour le papier peint Mirage.

www.ionnavautrin.com

Patrick Norguet

| mercredi 12 mars 2014 | 15h30 | salle A1-172 | image

Connivences
Patrick Norguet est né à Tours en 1969. Après une formation d’ingénieur il est diplômé de l’ESDI Paris, une école supérieure de design. En 2000 il fonde son studio et sa chaise Rainbow, présentée au Salon du Meuble de Paris, est éditée par Cappellini et entrera dans les collections du MoMA. C’est le point de départ des grandes collaborations: Artifort, où il succède brillamment à Pierre Paulin, puis Kristalia, Glas Italia, Poltrona Frau, Flaminia, Lapalma, Alias, Tecno, Tolix. A ses débuts il réalise aussi des scénographies pour Louis Vuitton, Guerlain, Dior, Lanvin, Lancel. En 2005, il est élu designer de l’année au salon Now ! Maison&Objet et Grand Prix du Design de la Ville de Paris. En 2011 il conçoit les nouveaux restaurants Mc Donald’s, et en 2014 l’architecture intérieure des hôtels Okko. Patrick Norguet se revendique designer industriel. Il préfère l’usine à la galerie d’art: un objet est réussi quand il est technique mais que cela ne se voit pas. Adepte d’un design épuré, exigeant, durable, ce créateur discret est devenu une des forces tranquilles du design international.

www.patricknorguet.com

Cédric Ragot

| 13 mars 2013 | 15h30 | salle A1-172| image | vidéo

La matière nous ramène sur terre.
Né en 1973 à Dieppe, diplômé de l’ENSCI en 1999, il ouvre son studio à Montreuil en 2002. Porté par son goût pour la technique et le matériau il pénètre d’emblée le monde du design industriel, mais refuse de s’y laisser enfermer. Il se voit autant au service des objets du quotidien que de la création artistique ; il prône une transversalité où chaque nouveau projet peut se nourrir du précédent : bottes de moto Schott en plastique injecté, qui feront l’objet de trois brevets, téléphone mobile avec Alcatel, vase Ming revisité Fast en porcelaine chez Rosenthal, série limitée Marbre Poids Plume et lampe 13000 Volts pour la galerie Ymer & Malta. Cette non spécialisation revendiquée se retrouve dans la grande diversité de ses clients : Panasonic, Cappellini, Roche Bobois, Paco Rabanne, Krups, Lacie, Azzaro, Häagen-Dazs, Bitossi Ceramiche, Qui est Paul ?… Il a obtenu un label VIA 2006, un Good Design Award 2007, un Wallpaper Design Awards 2008, deux Reddot Design Award en 2009 et 2012. Certaines de ses créations ont été acquises par le Fonds National d’Art Contemporain.

www.cedricragot.com

Mathilde Bretillot

| mercredi 28 mars 2012 | 15h30 | salle A1-172 | image | vidéo

Design / Infiltration

Née à Paris en 1959, Mathilde Bretillot est diplômée de l’Ecole Camondo en 1984. Elle commence sa carrière à Milan avec Martine Bedin, et Michele de Lucchi dans le groupe Solid, la poursuit en 1988 à Londres avec Ross Lovegrove, intègre en 1991 l’agence de Philippe Starck, puis s’installe en indépendante en 1994. Elle fonde Mathilde Bretillot Créations en 2010. Créatrice plurielle et singulière qui met la dimension relationnelle au coeur de la production du design, elle crée aussi bien des bijoux pour Christofle, un lustre pour Baccarat, un restaurant à Séoul ou une scénographie au Musée des Beaux-Arts d’Angers. Mathilde Bretillot a été professeur et coordinatrice du design à l’ESAD de Reims de 1994 à 2006, et de 2006 à 2010 membre de la Mission des Métiers d’Art pour le Ministère de la Culture et de la Communication. Elle enseigne à l’Ecole Camondo et intervient à La Cambre à Bruxelles. Sa pertinente exposition «Objets siamois» en 2010 à la galerie Gilles Peyroulet a conforté sa place éminente dans le design hexagonal. Son mobilier «Parades», Aide à la Création VIA 2012, est exposé à la galerie du VIA.

www.mathildebretillot.com

Arik Levy

| mercredi 11 avril 2012 | 15h30 | salle A1-172 | image | vidéo

crédit photo: kleinefenn@ifrance.com

Ressentir avant de voir

«La création est un muscle incontrôlé» dit Arik Levy (1963)

Artiste, technicien, designer, photographe, réalisateur…les talents de Levy sont multiples et ses oeuvres sont exposées dans des galeries et des musées parmi les plus prestigieux au monde. D’abord connu pour ses projets dans le domaine du mobilier, ainsi que pour ses installations et à ses créations en série limitée, Levy estime, néanmoins, que «Ce qui compte au monde ce sont les personnes, non pas les tables ou les chaises.»

Originaire d’Isra