graphisme.design

Cycle de conférences proposé par le département Arts Plastiques de l’Université Paris 8, dirigé par Félix Müller, assisté par Jérémie Baboukhian.

Des personnalités du design graphique, de la typographie, de l’édition... dont le travail se fait remarquer y interviennent régulièrement pour présenter leurs projets et leurs partis pris.

Cette année encore, nous rendons visite aux conférencières et aux conférenciers dans leur studio et diffusons leurs interventions en direct sur Instagram. Ces livetalks sont archivés sur notre compte et peuvent être consultés à tout moment: @graphismepointdesign.
Suivez-nous!

Émilie Rigaud

Mardi 17 octobre 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

Émilie Rigaud se définit comme fabricante de lettres; elle les designe, les code, les sculpte par masses noires et blanches additionnées et soustraites. En s’appuyant sur son travail balisé par Coline, son premier caractère, et Tongari, le dernier en date, Émilie tentera de répondre à quelques questions essentielles telles que « a-t-on vraiment encore besoin de nouvelles polices de caractères ? »

Émilie Rigaud est graphiste indépendante et dessinatrice de caractères. Après un master en design graphique à l’ENSAD (Paris), elle se spécialise en design typographique à l’Université de Reading. La famille de caractères qu’elle y dessine, Coline, reçoit en 2011 le prix du Tokyo Type Director’s club. Elle crée alors sa fonderie typographique « A is for… » pour distribuer ses propres caractères.

En plus de son travail de designer, elle enseigne depuis 2013 à l’ANRT (Atelier National de Recherche Typographique) et mène en parallèle des recherches sur l’histoire de la typographie japonaise.

accès

Département Arts Plastiques
Université Paris 8 – Bâtiment A
2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis
Métro: Saint-Denis – Université
maps

Émilie Rigaud

Mardi 17 octobre 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

Émilie Rigaud se définit comme fabricante de lettres; elle les designe, les code, les sculpte par masses noires et blanches additionnées et soustraites. En s’appuyant sur son travail balisé par Coline, son premier caractère, et Tongari, le dernier en date, Émilie tentera de répondre à quelques questions essentielles telles que « a-t-on vraiment encore besoin de nouvelles polices de caractères ? »

Émilie Rigaud est graphiste indépendante et dessinatrice de caractères. Après un master en design graphique à l’ENSAD (Paris), elle se spécialise en design typographique à l’Université de Reading. La famille de caractères qu’elle y dessine, Coline, reçoit en 2011 le prix du Tokyo Type Director’s club. Elle crée alors sa fonderie typographique « A is for… » pour distribuer ses propres caractères.

En plus de son travail de designer, elle enseigne depuis 2013 à l’ANRT (Atelier National de Recherche Typographique) et mène en parallèle des recherches sur l’histoire de la typographie japonaise.

accès

Université Paris 8 – Bâtiment A
département Arts Plastiques
2 rue de la Liberté, 93 Saint-Denis
métro Saint-Denis – Université
maps Google

contact

graphisme.design.paris8@gmail.com