graphisme.design

Cycle de conférences, dirigé par Félix Müller assisté par Jérémie Baboukhian, donnant la parole à des professionnels de qualité pour présenter leurs partis pris et leurs projets de design graphique et de typographie.

Ce cycle de conférences a été initié en 2007 par Alain Cieutat et Félix Müller sous l’intitulé «mrcrdsgn».

Spassky Fischer

6 décembre | 18h30 | salle A1-172 | image

À partir d’une sélection de quatre ouvrages, Spassky Fischer propose d’aborder les différents aspects de leur production. De la création d’un livre d’art à la conception d’un rapport d’activité, le studio évoquera les singularités du design éditorial.

Basé à Paris, Spassky Fischer est un studio de design graphique fondé en 2014 par Hugo Anglade, Thomas Petitjean et Antoine Stevenot. Manon Bruet, graphiste, et Marion Bothorel, studio manager, rejoignent l’équipe par la suite.
Alliant design graphique, direction artistique et photographie, Spassky Fischer travaille principalement dans les champs artistique et culturel. Le studio est notamment en charge de la communication du MAC VAL (Musée d’art contemporain du Val-de-Marne) et, depuis 2016, de la communication du Mucem (Marseille). Leur production comprend de nombreux catalogues d’expositions — pour le Musée d’Art moderne de la ville de Paris, le Jeu de Paume, le Musée d’Orsay, les éditions Flammarion, ou encore Hatje Cantz — mais aussi des collaborations avec des plasticiens — Benoit Maire, Christophe Lemaitre, Natacha Nisic et, plus récemment, Eva Barto et Kader Attia.

Studio Kiösk

18 octobre 2018 | 18h30 | salle A1-172 | image

Kiösk est un studio de design graphique basé à Paris. Elsa Aupetit & Martin Plagnol sont diplômés de l’EnsAD en 2012. Ils fondent Kiösk en 2015 à l’occasion de leur entrée en résidence à Mains d’Œuvres (Saint-Ouen). Leur activité s’inscrit principalement dans le domaine culturel. Elsa Aupetit & Martin Plagnol ont parallèlement initié un projet de recherche autour des outils et des processus de production en design, qui est visible sur leur plateforme wiki, Wikikiösk, et qui constitue le prolongement de leur diplôme commun. Les deux membres du studio animent régulièrement des workshops et Elsa Aupetit enseigne le design graphique. Cette intervention sera l’occasion de faire un point sur la création du studio, ainsi que son évolution au cours de ses 3 premières années d’existence.

Sébastien Morlighem

08 novembre | 18h30 | salle A1-172 | image

Les plis dans la vie

Chemin faisant, les livres que nous rencontrons, que nous faisons et laissons derrière notre passage, forment un sillage irrégulier et fidèle, un leitmotiv à la fois intime et impersonnel. Cette conférence sera un essai mêlant des temps, passés et futurs, entre imaginaires et imageries, (re)montés pour l’occasion.

Sébastien Morlighem est enseignant et chercheur en histoire du design graphique et de la typographie à l’École supérieure d’art et de design.

Joël Schillio

13 mars 2018 | 18h30 | salle A1-172 | image

Diplômé de l’École supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2011, Joël Schillio est actuellement Google UX Expert, fondateur du studio Designers’ Team et co-fondateur de NextMotion.
Il réunit des experts autour de problématiques liées au design, pour aider des start-ups et des sociétés à concevoir des produits et services. Lors de son intervention, il abordera les différents processus liés à la conception d’applications mobiles ou de supports digitaux.

Vier5

20 mars 2018 | 18h30 | salle A1-172 | image

The work of Vier5 is based on a classical notion of design. Design as the possibility of drafting and creating new, forward-looking images in the field of visual communication. A further focus of our work lies on designing and applying new, up-to-date fonts. The work of Vier5 aims to prevent any visual empty phrases and to replace them with individual, creative statements, which were developed especially for the used medium and client.

Émilie Rigaud

Mardi 17 octobre 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

Émilie Rigaud se définit comme fabricante de lettres; elle les designe, les code, les sculpte par masses noires et blanches additionnées et soustraites. En s’appuyant sur son travail balisé par Coline, son premier caractère, et Tongari, le dernier en date, Émilie tentera de répondre à quelques questions essentielles telles que « a-t-on vraiment encore besoin de nouvelles polices de caractères ? »

Émilie Rigaud est graphiste indépendante et dessinatrice de caractères. Après un master en design graphique à l’ENSAD (Paris), elle se spécialise en design typographique à l’Université de Reading. La famille de caractères qu’elle y dessine, Coline, reçoit en 2011 le prix du Tokyo Type Director’s club. Elle crée alors sa fonderie typographique « A is for… » pour distribuer ses propres caractères.

En plus de son travail de designer, elle enseigne depuis 2013 à l’ANRT (Atelier National de Recherche Typographique) et mène en parallèle des recherches sur l’histoire de la typographie japonaise.

Zoo, designers graphiques

Mardi 21 novembre 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

Zoo est un bureau de design graphique créé en 2013 par Baptiste de l’Espinay, Julie Galand et Valentine Thébaut, diplômés en 2012 des arts décos de Strasbourg et de l’Ensaama. La plupart des projets que nous concevons s’inscrivent dans les domaines de l’édition (Textuel, Le Chêne, Le Livre de Poche, éditions du Patrimoine, etc.), de l’architecture (MGAU, 2/3/4, Francis Soler, François Leclercq, etc.), de la culture (Centre Pompidou, Château de Versailles, Ministère de la Culture, CNAM, etc.) mais aussi dans le champ institutionnel (AP-HP, Conseil national de l’ordre des architectes, etc.) et commercial (LVMH, Havas, Publicis, etc.).

Nous avons une approche collective et relativement spontanée de notre discipline. Nous tenterons lors de cette conférence de présenter notre rapport au design à travers les expériences uniques de quelques commandes emblématiques, réalisées à des échelles variées et proposées par des commanditaires très différents

Ouf! L’atelier

12 décembre 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

Nous sommes ouf ! Nous pratiquons la transcription graphique, la mise en forme de substances éditoriales. Orienter la lecture, l’appréciation d’un contenu : voyages imprimés, plongées numériques. Partout. Convoquer le sensible. Il faut chuchoter. Ici ! C’est l’idée que l’on peut s’en faire…

Ouf ! L’atelier
Des amis qui ne se ressemblent pas et qui partagent leurs regards et leur expériences.
Benjamin Devy et Jules Philippe, graphistes indépendants, travaillent ensemble depuis plus de 5 ans sur des projets imprimés et numériques dans les champs culturels, institutionnels, industriels et associatifs.

Wanja Ledowski

| Mercredi 15 février 2017 | 18h30 | salle A061 | image

Chaque projet son contexte, chaque projet sa forme.

La présentation va exposer le rapport entre le contexte de chaque projet et comment ce contexte est amené vers sa forme. Cette relation sera illustrée à travers plusieurs projets significatifs.

biographie:

Wanja Ledowski est un graphiste allemand qui vit et travaille à Paris. Après des études de communication visuelle à Düsseldorf, il s’installe en 2006 à Paris afin de rejoindre l’atelier Intégral Ruedi Baur. Pendant ses trois ans chez Intégral, il a participé à des projets comme la signalétique de l’aéroport de Vienne, de la médiathèque Malraux à Strasbourg et à la présentation de la ville Lyon pour sa candidature au titre de Capitale de la Culture d’Europe en 2013.

Depuis 2009 il s’est mis à son compte et a fondé Wanja Ledowski — Studio. L’atelier a une approche pluridisciplinaire et les domaines d’activités sont variés comme : identité visuelle (Musée Cognacq-Jay, Festival à Villeréal), signalétique (Opéra Garnier, Pôle des langues et civilisations), Édition (La mer gelée, Edwarda)…

Il partage sa passion de la communication dans l’espace et son attrait pour la typographie en enseignant dans des écoles d’art appliqué (Université des arts de Londres, École Supérieure des Beaux-Arts de la Sarre, École d’arts Maryse Eloy/Paris…).

Loran Stosskopf

| Mercredi 8 mars 2017 | 18h30 | Salle A 061 | image

biographie:
Loran Stosskopf, né en 1978, est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris et a suivi une formation à la Cooper Union School of Art de New York. Après un passage à l’Atelier de création graphique, sa carrière a commencé au sein de l’agence de design Pentagram(Londres). Indépendant depuis 2002, il a travaillé sur des projets d’ampleur internationale dans les domaines de la presse, de l’art, de la mode et de l’architecture.

Il est aujourd’hui l’un 5 associés du studio international de graphisme Mucho.

Il compte, parmi ses projets, la conception graphique des guides urbains publiés par Phaidon(Wallpaper* City Guide), la direction artistique de Télérama ou la réalisation de catalogues d’expositions, d’affiches pour des institutions culturelles comme le Ministère de la Culture, le Frac île-de-France ou Paris Musées.
Il intervient régulièrement pour des workshops et des conférences et enseigne à l’ENSAD.

Son travail a été exposé entre autres au Festival international de l’Affiche et du Graphisme de Chaumont et à la Bibliothèque Nationale de France. Ses réalisations ont été primées au Concours des Plus Beaux Livres Français, au D&AD à Londres, ainsi qu’au Club des Directeurs artistiques français. Le travail de Loran Stosskopf a été présenté dans diverses publications dont Design Week (Royaume-Uni), Etapes (France), Wallpaper Magazine (Royaume-Uni), Gallery (Chine), The New York Times(USA).

Large Projects

| Mercredi 19 avril 2017 | 18h30 | salle A1-172 | image

À travers une sélection de projets récents menés par le studio, la présentation traitera des thèmes suivants: l’identité visuelle, le design éditorial, la typographie, la culture, le commerce et l’industrie.

Large Projects est un studio de design multidisciplinaire établi à Paris et dirigé par Emmanuel Besse et Léo Carbonnet.
Le studio place l’information au cœur des projets et privilégie un design franc et direct. Il utilise la typographie comme matière première et cherche des réponses appropriées pour communiquer de façon efficace.

Large Projects travaille auprès de clients comme Actes Sud, Trax Magazine, Lacoste ou encore le CNRS sur des projets de direction artistique, d’identité visuelle, de design graphique et typographique.

Les productions du studio ont été récemment exposées à la Biennale de Brno et à la Bibliothèque publique d’information au Centre Pompidou.

Emmanuel Besse et Léo Carbonnet portent aussi une grande attention aux dimensions théorique et pédagogique que suggèrent les disciplines du design: ils enseignent en école d’art et de design et animent régulièrement des workshops.

Fx Ballery

| Mercredi 16 novembre 2016 | 15h30 | salle A1-172 | image

Vers l’édition
FX Balléry est né à Lons-le-Saunier en 1977. Après un baccalauréat scientifique, il intègre l’ESAD de Reims. Il remporte une première fois en 1999 le concours «Jeunes Talents» du Comité Colbert en créant un compagnon de voyage pour Chanel, et débute sa collaboration avec les parfums Issey Miyake. Diplômé en 2000 il part en Angleterre, où il avait fait la rencontre de Ron Arad, pour suivre un master «product design» au Royal College of Art. Il y enrichit sa vision du design et remporte une deuxième fois le concours du Comité Colbert avec Hermès. Il collabore avec Yves Saint Laurent Beauté, Parfums Jean-Paul Gaultier, Pernod Ricard… De retour à Paris, il fonde en 2003 l’agence FX Balléry Design, dont l’activité de design produit et mobilier, merchandising et direction artistique, va s’élargir peu à peu vers l’édition. En 2010 il fonde les sociétés Arpel Lighting pour les luminaires Led, et Y’a Pas le Feu au Lac pour les objets en bois. Il affiche dans ce domaine une grande maîtrise, certainement liée à ses origines jurassiennes. FX Balléry est aussi membre fondateur de l’association Particule 14.

Cléo Charuet aka Cleoburo

| mercredi 26 octobre 2016 | 18h30 | salle A1-172 | image

Design graphique

Cléo Charuet / Cleoburo – est directrice artistique, graphiste et réalisatrice indépendante.

De l’imprimé à l’animé, sa vision 360° lui permet d’aborder autant des identités de marque : Paris Photo notamment dont elle a conçu la  communication visuelle pour Paris et Los Angeles, Magnum Gallery ou Le Club des Directeurs Artistiques;
des campagnes publicitaires; des images de mode; des expositions/installations :
Eat, Print, Love pour les Designers Days 2013; Protest Books de Martin Parr ;
des livres Walk This Way de Sophie Bramly, Vu par David Lynch et Mutations édités par Steidl, Roger Vivier édité par Rizzoli;  des sites internet, des habillages pour la télévision et des films publicitaires.

Elle collabore avec Hermès, Chloé, Cartier, LVMH, LUMA Fondation, Arte, Orange…

Elle a conçu récemment le très remarqué et plébiscité relookage des produits Monoprix, projet qui rentrera prochainement dans les collections du Centre National des Arts Plastiques.

Une sélection de ses travaux a intégré la collection du Musée des Arts Décoratifs.

Antoine Choumoff

| Mercredi 19 octobre 2016 | 15h30 | salle A1-172 | image

Humanitarian Design Bureau

un design humanitaire
Antoine Choumoff est né en 1968. Titulaire des Masters Commerce International à l’INALCO de Paris et Projets Internationaux à l’UPV de Montpellier, il travaille dès 1989 dans les relations et le commerce international. Après 20 ans d’expérience en tant que consultant international auprès de grands groupes français il décide de réunir les outils de la conception industrielle et l’approche sensible du designer pour développer le concept de design au service de l’innovation humanitaire. Admis à l’ENSCI pour y suivre un Master spécialisé Création et Technologie contemporaine, il obtient le diplôme en 2012 et crée Humanitarian Design Bureau, agence de design industriel et bureau d’étude proposant des produits et services pour l’humanitaire d’urgence et le développement. HDB milite pour une approche collaborative qui prend en compte les spécificités locales naturelles et culturelles, les acteurs locaux potentiels – industriels, artisans, décisionnaires régionaux ou nationaux – afin de pouvoir subvenir au plus vite et durablement aux besoins vitaux. HDB a de nombreux produits en cours de développement.

Typomorpho

| mercredi 12 octobre 2016 | 18h30 | salle A1-172 | image

Design graphique / Typographie / Dessin de caractère.

Perrine Saint Martin Designer graphique & dessinatrice de caractères, enseignante à l’École Supérieure d’Art des Pyrénées — Pau & François Chastanet Architecte DPLG & designer graphique, enseignant à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse — IsdaT, co-fondateurs de l’atelier TypoMorpho.

TypoMorpho est un atelier de conception graphique basé à Bordeaux composé d’un architecte, d’un designer graphique et d’un web designer. Quel que soit le support, cette équipe propose une méthodologie globale articulant architecture, objet et signe. Croisant typologie architecturale et morphologie urbaine, la «typomorpho» ou «morphotypo» est initialement un principe de lecture des formes d’organisation de l’espace, ouvert à l’étude de toute espèce de territoire aménagé par l’homme. L’intégration de cette approche dans le champ du design graphique permet de développer des réflexions à l’échelle du signe sur l’évolution de la communication visuelle en contexte urbain, entre palimpseste historique et suburbanisation actuelle: par extension la «typomorpho» comme étude des formes typographiques.

À partir notamment des projets signalétiques de l’aéroport low cost de Bordeaux et du Théâtre-Sénart / Scène Nationale, Perrine Saint Martin & François Chastanet reviendront sur les enjeux croisés entre architecture & dessin de signes et plus spécifiquement sur les problématiques de contextualisation. Ils présenteront également leur pratique en dessin de caractères qu’ils effectuent en parallèle du travail de commande, sur les sans sérifs de labeur et une réflexion sur les ductus contemporains.

Ludovic Vallognes L'autobus impérial

| mercredi 6 avril 2016 | 18h30 | salle A1-172 | image

Design d’objet.
Diriger le public, l’attirer et le guider au sein de signalétiques circonscrites, contextuelles et sur mesure, en portant une grande attention au choix des matériaux.
Au sein de l’espace de visite (extérieur ou intérieur, public ou privé), la circulation des publics est primordiale. Dans le cas d’une orientation thématique, plusieurs grands axes de travail se dégagent : se repérer, attirer l’attention sans éclipser le lieu, informer sans saturer… Qu’il s’agisse de concevoir des parcours de visite, de les construire ou de les animer, le designer d’objet travaille avec le designer graphique.

Biographie
Depuis 1990, Ludovic Vallognes travaille en tant que concepteur signalétique sur de grands projets architecturaux. En 1997, il crée l’Autobus Impérial. Situé à Paris, cet atelier s’est spécialisé dans l’étude, la conception et la gestion de programmes de signalétique spécifique et ce, en partenariat avec des équipes de maîtrise d’œuvre architecturale ou graphique.

autobus-imperial.com

Octave de Gaulle

| mercredi 16 mars 2016 | 15h30 | salle A1-172 | image

Habiter l’Espace.
Né en 1987, Octave de Gaulle intègre en 2007 l’ENSCI et poursuit ses études au Politecnico de Milan et à la Köln International School of Design. En 2013, il développe le projet ‘Distiller One’ et obtient son diplôme avec les félicitations du jury. Fasciné par l’Espace comme champ de création industrielle et lieu de tous les possibles, il s’y investit totalement et relève ce défi de designer: balayer les certitudes sur les formes, repenser les plus évidents critères d’usage jusqu’aux plus petits détails d’ergonomie pour, en état d’apesanteur, rester immobile, contenir, éclairer, empiler… Questionné par la convivialité à bord, il imagine l’objet le plus emblématique qui soit pour partager le plaisir: un verre et une bouteille de vin. En 2014, le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux (MAAD) décide de le soutenir et lui propose une exposition, «Civiliser le design», qui a lieu en ce moment. Octave de Gaulle est actuellement en résidence artistique à l’Observatoire de l’Espace-CNES (Centre national d’études spatiales), et il vient de créer son agence de conception d’objets spatiaux.

Civiliser l’Espace (MADD)

Alexandre Dimos

| mercredi 23 mars 2016 | 18h30 | salle A1-172 | image

Biographie
Alexandre Dimos est designer graphique et éditeur. Il a cofondé le studio deValence en 2001 et la maison d’éditions B42 ainsi que la revue Back Cover en 2008 à Paris. À travers cette position, double, de concepteur et d’éditeur il tente de questionner les pratiques du design et de la création au regard de la société. Il est membre de l’AGI.

editions-b42.com
devalence.net

Benjamin Graindorge

| mercredi 2 mars 2016 | 18h00 | salle A1-172

dessin, dessein, design
Né en 1980, Benjamin Graindorge est diplômé de l’ENSCI en 2006. Il obtient une aide à projet 2007 du VIA pour le luminaire Paysage domestique, est sélectionné deux années consécutives au festival Design Parade d’Hyères, et remporte le concours Cinna et l’award Design aux Audi Talents Awards 2008. Après
une résidence à la villa Kujoyama à Kyoto il revient en France
et collabore avec François Bauchet pour la scénographie
de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne 2010. En 2011, il expose en solo à la galerie Ymer&Malta où il présente cinq objets sur le thème de la rêverie. Contemplatif, poétique, sensible… Benjamin Graindorge est tout cela, mais il sait aussi être un fin technicien que les grandes marques industrielles sollicitent : Ligne Roset, Artuce, ou Moustache. Son travail révèle la porosité qui s’installe entre design industriel, design
de galerie, et design d’édition. Il reçoit en 2015 un label VIA Programme Ameublement pour le projet Corpus. Son exposition monographique « Habiter » a actuellement lieu à la Galerie nationale de la tapisserie, à Beauvais.

www.benjamingraindorge.fr

Melina Zerbib

| mercredi 10 février 2016 | 18h30 | salle A1-172

Donner du sens et rendre lisible.
Le travail d’un designer d’information est aiguillé par ces deux objectifs: exprimer la hiérarchie de l’information édictée par la rédaction et garantir le confort de lecture de l’utilisateur. Melina Zerbib nous parlera de son expérience au Monde.fr pour accomplir ces missions dans le contexte économique et industriel tendu de la presse en ligne.

Biographie
Melina Zerbib est née en 1987. Après une formation en BTS communication visuelle multimédia, elle suit le cursus du DSAA Création Typographique à l’école Estienne. Elle concentre alors ses recherches sur la structuration et l’identité des sites et applications d’information, ainsi que sur la lisibilité des supports numériques en général. Après avoir rédigé en 2009 avec Marie-Valentine Blond et Olivier Marcellin le livre «Lisibilité des sites web», elle commence à travailler comme graphiste pour Le Monde.fr en 2010, avant d’en prendre la direction artistique en 2015.

lemonde.fr

accès

Université Paris 8 – Bâtiment A
département Arts Plastiques
2 rue de la Liberté, 93 Saint-Denis
métro Saint-Denis – Université
maps Google